1974 Saumur: La Foire-exposition. Le défilé fleuri sur le thème « La Femme ». Les spectacles de l’été

  • 22 au 27 mai 1974 – La Foire-exposition
  • 22, 23 et 24 juin 1974 – Le Défilé fleuri sur le thème : « La Femme ou l’Éternel féminin »
  • Les spectacles de l’été
  • La liste des encarts publicitaires 1974

Du lento au presto

Changement de président de la République, changement de style. 1974 voit l’avènement d’une Marseillaise qui s’interprète au ralenti. Ce sera partout la règle au moins pendant la durée du septennat du président Valéry Giscard d’Estaing.

Tout le contraire de l’inflation qui poursuit sa grimpette depuis 1973. En moins de deux ans, elle dépasse, et de loin, celle que nous connaissons en 2023.

La jeunesse nombreuse ce temps-là peut se réjouir. La majorité civile passe (enfin) de 21 à 18 ans. Il en fallu du temps depuis les révoltes de la jeunesse en 1968 ! Pourtant d’autres réformes concernant l’éducation sont déjà entrées en scène et font grand bruit, par exemple l’introduction tonitruante des mathématiques modernes à l’école élémentaire. Un casse-tête pour les enseignants, le parents et les élèves. Comme toutes les modes, celle-ci finira pas passer non sans avoir fait quelques dégâts.

Mutations

À l’image du pays – création d’un secrétariat d’État à la condition féminine, IVG,  généralisation de la sécurité sociale, inauguration de l’aéroport Charles de Gaulle, référendum à Mayotte favorable à la France, dernier train à vapeur, démantèlement de l’ORTF, désarmement du Paquebot France… Saumur continue de vivre sa mutation, principalement sur le coteau et dans le quartier du Chemin Vert…

Tragédies

Parmi les drames de 1974, les accidents de la route (+ de 13 000 morts). Depuis les années 50 et le développement de l’automobile, il n’est pas une famille qui n’ait été frappée par un ou plusieurs drames de la route. En mars, c’est un avion qui s’écrase dans l’Oise – 346 victimes. Au lendemain de Noël, la mine de charbon de Liévin détruit 42 vies. À Saumur, un professeur de dessin décède au château.

Le Comité des fêtes de Saumur fait face

Comme tout le monde, Le Comité des fêtes de Saumur constate l’augmentation des prix qui pénalise, entre autres, les associations, en l’occurence les constructeurs de chars. 

Le Comité avait projeté d’inviter l’ORTF au défilé fleuri. Mais les bouleversements dans les médias n’y sont pas favorables. Par la suite, et c’est bien dommage, les médias nationaux et régionaux ne seront pas suffisamment sollicités, qu’il s’agisse des défilés fleuris, des géants et des festivals de musiques militaires. 

Pour limiter le coût du défilé fleuri 1974, sans en altérer sa qualité,  le Comité des fêtes choisit d’inviter des musiques et des groupes qui n’ont pas de très longues distances à parcourir pour venir à Saumur et en repartir.



Retrouvez les défilés festifs depuis 1803 et Les festivals de Musiques militaires 1985 2019 dans Histoire de notre de notre patrimoine.

Si vous avez trouvé intéressant ce chapitre de l’histoire des fêtes à Saumur, merci de faire connaître ce site internet autour de vous, en le partageant avec toutes celles et tous ceux qui ont participé à ces festivités et les ont appréciées, celles et ceux qui les découvrent aujourd’hui et se passionnent pour l’Histoire de Saumur.

Pour prendre contact, proposer des documents ou transmettre des témoignages, laissez un commentaire ci-dessous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *